Le Street Art de plus en plus apprecié et admiré

Cela fait maintenant des années que le Street Art fait fureur. Même si au début, il a été confronté à l’incompréhension, voire à l’hostilité, maintenant, il trouve une place de choix dans le monde de l’art et a envahi des murs à travers le monde.

street-art.jpg

Des artistes se sont convertis dans le Street Art et en sont devenus les emblèmes. Ils ont accédé au statut de star en la matière, tout comme des lieux en sont devenus le symbole.

Les grands noms du Street Art

La célébrité de Bansky, artiste britannique d’une quarantaine d’années, a transcendé les frontières de son pays. Il a laissé ses traces aussi bien à Bristol en Grande-Bretagne qu’aussi loin que Gaza et Calais.

bansky.jpg

Une de ses œuvres de Street Art, réalisée avec Damien Hirst, a été vendue aux enchères en 2008 pour la somme faramineuse de 1,8 million de dollars. Chez nous, JR, ce jeune trentenaire français, a fait entrer au Panthéon environ 4 000 anonymes, en les peignant en noir et blanc sur certains murs du monument. Il est devenu une star internationale du Street Art en dessinant un énorme trompe-l’œil visant à éclipser la Pyramide du Louvre. Et l’un des meilleurs, français lui aussi, c’est Invader, réputé pour l’utilisation qu’il fait des carreaux de salle de bain. C’est surtout à Paris qu’il fait ses réalisations de Street Art et de préférence la nuit, mais il a laissé son empreinte un peu partout dans le monde.

Le Street Art dans tous ses états

C’était aux Etats-Unis que nait le Street Art dès les années 60 et c’était essentiellement dans le métro que les tagueurs se sont exercés. New-York, Berlin et Londres comportent des hauts lieux du Street Art, exprimé et dessiné sur des kilomètres entiers de murs de bâtiments, d’entrepôts et de maisons.